Bienvenue sur le site de la CFTC Bouygues Telecom

Pourquoi la CFTC a signé l’accord d’intéressement ?

L’objet de cet article est de vous donner du sens et de rentrer dans les coulisses de la négociation de l’intéressement, comme si vous aviez été membre de la délégation CFTC 😊

En effet, lorsque vous avez appris que la CFTC a signé l’accord d’intéressement 2022-2023, vous avez peut-être pensé que nous étions satisfaits de ce que la direction proposait.
La vérité est bien différente et je vous propose d’essayer de vous l’expliquer.

La délégation CFTC, en charge de cette négociation, visait davantage pour qu’en moyenne les collaborateurs touchent l’équivalent d’un mois de salaire au titre de l’intéressement 2022.
La CFTC avait ainsi demandé un max à 1.5 mois (3×0.5) pour espérer recevoir 1 mois, en effet, on n’atteint JAMAIS tous les critères de performance.

Afin que tout le monde ait le même niveau d’information, commençons par rappeler ce qu’est l’intéressement. Il s’agit d’un dispositif d’épargne salariale qui, contrairement à la participation qui est une obligation prévue par la loi, est entièrement facultatif.

En pratique, il se traduit par le versement de primes aux salariés en fonction de l’atteinte d’objectifs ou de performances, définis à partir de critères précis.

Les sommes attribuées au titre de l’intéressement peuvent être perçues immédiatement par les salariés qui le demandent, ou être investies, avec un avantage fiscal à la clef, dans un plan d’épargne salariale (le PEE Bouygues chez nous) ou un plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (comme notre PERCO).

Ce dispositif est intéressant pour l’entreprise car les versements sont exonérés de cotisations et contributions sociales.
Afin qu’il ne puisse pas être utilisé par les entreprises pour faire de l’optimisation fiscale, la loi impose que tout accord d’intéressement soit conclu entre l’employeur et les représentants d’organisations syndicales représentatives dans l’entreprise.

La durée des accords d’intéressement est fixée par la loi entre 1 an et 3 ans. L’accord précédent chez Bouygues Telecom se terminait fin 2021 et nous devions signer le nouvel accord avant fin juin 2022 pour pouvoir bénéficier d’un intéressement au titre de l’activité 2022.

Afin de coller aux plans tri-annuel Bouygues Telecom, Ensemble 2023 puis Ambition 2026, à la demande de la CFTC, le nouvel accord d’intéressement a été négocié pour 2 ans (2022 et 2023).
Un autre accord sera négocié début 2024 pour la période 2024-2026, soit la durée du plan Ambition 2026.
Au delà de cette évolution du calendrier, la vraie victoire de la CFTC est d’avoir obtenu un indicateur RSE : le  nombre de mobiles collectés pour être recyclés ou reconditionnés. Cet indicateur compte tout autant que les deux autres.

Pour revenir à la signature de cet accord par la CFTC, concrètement, chez Bouygues Telecom, pour que les collaborateurs puissent toucher de l’intéressement, il faut que l’accord d’intéressement soit signé par au moins 2 des 3 Organisations Syndicales représentatives afin de représenter plus de 50% des collaborateurs.

Pour faire simple : soit 2 syndicats signent, soit la Direction ne verse pas d’intéressement.

Historiquement, la CFDT a signé assez rarement les accords d’intéressement.

La CFTC ne souhaite pas pénaliser les collaborateurs et risquer, faute de sa signature, l’absence d’intéressement pour 2022, surtout en ces temps d’inflation massive.
Aussi, malgré notre déception sur la proposition de La Direction, votre délégation CFTC a décidé de sécuriser cet acquis et donc signer cet accord d’intéressement pour 2022-2023.

Notre combat pour votre pouvoir d’achat n’est cependant pas terminée puisque nous avons depuis entamé des négociations avec la direction pour qu’ils travaillent sur l’accompagnement des salariés face à la hausse de coût de la vie provoqué par l’inflation actuelle…

Et cette fois-ci, notre signature ne sera conditionnée que par une proposition de la Direction que nous jugerons décente.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions :

  • en laissant un commentaire sur cet article (il suffit d’être inscrit sur le site)
  • en utilisant le formulaire de contact (anonyme) du site
  • directement en contactant vos délégués syndicaux et les élus CFTC de vos sites

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.